Synthèse de Jeremy

Elève de 1ère ES de l’école Active Bilingue Jeannine Manuel,  l’Ecole nous a proposé six thèmes en cette année scolaire 2010-2011. Au-delà de l’intérêt des sujets,  j’ai voulu savoir avec quels élèves  je m’associerais pour rendre un travail d’équipes.

Nous avons décidé très rapidement avec Jasper (….)et Jean-François( …. )de travailler ensemble. Nous partageons les mêmes centres d’intérêt et nous fonctionnons très bien tous les trois, ce qui me semblait important compte tenu de l’enjeu.

Nos thèmes  devaient mélanger la littérature et l’histoire. Parmi ces six thèmes, nous en avons retenu deux : « Les entreprises et leurs stratégies territoriales » et « pouvoirs et sociétés ». 

Notre professeur de Français nous avait dit de Jean Paul Sartre  « qu’il se servait de sa plume comme une épée ». Nous voulions baser notre sujet sur cette citation. En allant plus en profondeur, nous nous sommes aperçus que nous étions loin du compte pour relier notre sujet  à cette phrase.

 De mon coté, j’ai pensé  faire un sujet sur Disneyland  à Marne La Vallée, pour plusieurs raisons : c’est un des lieux les pus fréquentés d’Europe ; Disney a bâti une ville (hôtels, attractions, immeubles). Cela me semblait un bon angle d’approche pour traiter la stratégie territoriale d’une entreprise de renommée internationale. Sa stratégie de conquête «  au carrefour de l’Europe », les investissements, les retombées au niveau économique, l’emploi.

 Finalement, nous nous sommes mis d’accord pour parler de la mort au Moyen-âge car c’est un sujet qui n’est pas souvent au programme et qui nous intrigue. La mort dont nous entendons parler tout le temps aux informations et qui nous parait pourtant si lointaine, si abstraite. Comment était elle perçue, vécue au moyen âge ? Comment les écrivains en parlaient ils ? Un thème de société ou une question universelle ?

 Nous avons fait des recherches à la bibliothèque de Beau grenelle.  Nous avons découvert François Villon qui était le poète  français le plus connu au moyen âge. Nous avons cherché dans ses poèmes ceux qui parlaient de la mort : Jasper a  pris : « Ballade des pendus » et  Jean François « Ballade pour prier notre dame ». J’ai choisi « Ballade de bon conseil ». Ce poème m’a inspiré car j’y ai vu l’intention du poète de traiter de la mort et de la religion, si fondamentale au Moyen-âge.

 Nous avons posé comme problématique : « la conception de la mort chez Villon est-elle déterminée par le Moyen-âge ».

A thème choisi avec mes camarades, nous avons décidé de nous répartir les taches. Nous avons fait un blog pour condenser toutes les informations de notre TPE.

 Pour documenter notre sujet, nous sommes allés au musée du Moyen-âge à Cluny dans l’espoir de rencontrer un guide qui puisse nous parler de Villon et de la mort au Moyen-âge. Déception, il n’y en avait pas !

Quelle chance de rencontrer alors un expert sur le Moyen-âge, en la personne de Monsieur Christian Heck, professeur de l’histoire de l’art. Nous l’avons interviewé en vidéo.

 Christian Heck nous a expliqué en détail  la vision répandue de la mort à cette époque.  Il nous a montré des peintures sur l’art au Moyen-âge et leur impact sur la société. Notre vidéo sur disque a été rendue dans notre devoir écrit. J’ai pensé faire une bande annonce qu’on mettrait sur notre blog comme introduction au film. L’idée a été retenue et nous avons chacun fait notre synthèse individuelle et notre commentaire de textes.

J’ai adoré travaillé le TPE en équipe, c’était très stimulant. Nos taches ont été très bien réparties et à parts égales. Nous avons cherché  avant tout le  fruit d’un travail collectif sans mettre en avant  nos intérêts personnels. J’ai trouvé  passionnant de faire des recherches avec la liberté de faire et de choisir par nous-mêmes.

Expérience  enrichissante que de s’auto responsabiliser et de traiter à notre manière un sujet imposé. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site